C'est quoi un alliage ?

  • CestQuoiUnAlliage
  • CestQuoiUnAlliage
  • CestQuoiUnAlliage
  • CestQuoiUnAlliage

Un alliage est un assemblage avec un métal de base majoritaire et d’autres éléments chimiques. Le but de cet apport est d’augmenter les caractéristiques mécaniques de l’ensemble. En fait, les métaux purs sont mous et sans performances techniques (à l’exception de la conduction électrique et thermique pour le cuivre par exemple).

Les principales familles d’alliages sont à base de fer (fonte, acier, inox), de cuivre (laiton et bronze : un bronze étant un laiton qui a plus de 65% de cuivre) et d’aluminium et de zinc.

La désignation des métaux et alliages est normalisée par les symboles métallurgiques qui vont du plus important au moins présents.

Ainsi l’alliage A-S9U3 (A-S9-U3) est un alliage d’aluminium qui se décompose comme suit : Aluminium majoritaire, « S9 » Silicium 9%, « U3 » U symbole du cuivre 3%.

Autre exemple U-Z39Pb2 (U-Z39-Pb2) est un alliage cuivreux (laiton): Cuivre majoritaire, « Z39 » Zinc 39%, « Pb2 » Plomb 2%.

L’origine d’un alliage peut être de «première fusion» par apport des éléments constitutifs dans la recette et de « deuxième fusion » si des métaux recyclés sont utilisés. Ainsi, certains alliages sont bénis des dieux. L’aluminium, par exemple est 100% recyclable, et ce à l’infini. En le recyclant, on économise 95% de l’énergie nécessaire à la production de l’aluminium première fusion.

Une fois la pièce métallique mise en forme, certains alliages peuvent subir un traitement thermique qui augmente encore les caractéristiques mécaniques.

Le traitement thermique est "magique". Sans apport moléculaire, par simple chauffe et mise en solution des éléments constitutifs, la structure de rangement des atomes est modifiée pour atteindre un optimum qui sera figé par un refroidissement rapide qui empêchera un retour au point initial.

 

Imprimer E-mail