Le Laiton de Fonderie Sous-Pression

  • La fonderie sous pression du laiton
  • La fonderie sous pression du laiton
  • La fonderie sous pression du laiton
  • La fonderie sous pression du laiton
  • La fonderie sous pression du laiton

La fonderie sous pression consiste à injecter sous haute pression un alliage liquide de laiton ou de bronze en fusion dans un moule métallique qui se solidifie rapidement pour former une pièce. Après cette opération, la pièce solidifiée est généralement détourée pour couper l’alimentation et les bavures de la grappe. Ce procédé de transformation permet de reproduire des pièces de formes complexes avec des parois minces à côtes finies et tolérances étroites en limitant au maximum les reprises d’usinage. Un alliage de laiton dont le pourcentage de cuivre dépasse 65% devient un bronze. La température de fusion des laitons est supérieure à 1000°C et cela induit une forte sollicitation et fatigue thermique des moules. Cela se traduit par l’apparition de fissures dans les formes. La durée de vie des moules en laiton est très inférieure à celle de l’aluminium (fusion de l’ordre de 700°C) qui elle-même très inférieur à celle du zamak (fusion à 400°C). La température de fusion de l’alliage est l’élément déterminant de la longévité des empreintes du moule.


Les avantages de la fonderie sous-pression des laitons sont les suivants :
- La conception optimisée des pièces en moulage sous-pression permet de faire des réductions importantes de poids.
- Les pièces sont produites avec des tolérances précises qui limitent au maximum les reprises d’usinage.
- C’est un procédé de fabrication rapide et économique pour la production de grandes séries.
- Les moules peuvent fabriquer plusieurs pièces identiques ou différentes par cycle machine.
- Possibilité de surmoulage d’insert (par exemple axes ou broches en acier).
- Les pièces ont une grande résistance mécanique.
- Le recyclage des laitons quasi infini, facile, économique, et donc favorable à l’environnement.

Les alliages de laitons peuvent offrir des caractéristiques intéressantes comme :
- Une très bonne résistance à l'usure.
- Une très bonne aptitude au polissage.
- Une très bonne résistance à la corrosion
- Une bonne conductivité électrique.
- Une bonne aptitude aux traitements de surface (voir le tableau qui suit).
- Une très bonne déformation à froid.
- Un faible taux en plomb, pour une utilisation dans le traitement de l'eau potable.
- Les températures de fonctionnement des pièces peuvent être élevées.

 

Désignation selon Norme Européene EN 1982 Caractéristiques Mécaniques Conductivité Électrique %IACS Conductivité Thermique W(m K)
Densité Rm N/mm² Rp 0.2 N/mm2 A% HB
CB751S (CuZn33Pb2Si-B) 8.4 400 280 5 110    
CB752S (CuZn35Pb2Al) 8.4 340 215 5 110    
CB754 (CuZn39Pb1Al-B) 8.4 350 250 4 110    
CB761S CuZn16Si4-B) 8.3 530 370 5 150    

 

Désignation selon Norme Européene EN 1982 Coulabilité Usinabilité Soudabilité Polissage Chromage Nickelage Étamage Peinture Argenture
Dorure
Anodisation Zingage Domaine d'utilisation
CB751S (CuZn33Pb2Si-B) B B   A A A A A A F A Art, décorations
CB752S (CuZn35Pb2Al) B B   A A A A A A F A Robinetterie, industrie électrique
CB754 (CuZn39Pb1Al-B) B B   A A A A A A F A Robinetterie
CB761S CuZn16Si4-B) B B   A A A A A A F A Construction navale

Aptitudes : A = Excellent, B = Bon, C = Passable, D = Médiocre, E = Déconseillé, F = Inapproprié

M.C.T. ne pourra être en aucun cas être responsable de l’exploitation des données indicatives de ce document commercial

Imprimer E-mail