Moyens de Production

La fonderie :

  • Fonderie 1
  • Fonderie 2
  • Fonderie 3
  • Fonderie 4
  • Fonderie 5
  • Fonderie 6
  • Fonderie 7
  • Fonderie 8
  • Fonderie 9
- Trois presses d’injection sous-pression laiton de 350, 280, 220 tonnes
- Six presses d’injection sous-pression zamak de 200, 130, 90, 63, 20, 15, 10 tonnes
- Six presses d’injection sous-pression aluminium de 660, 650, 530, 530, 400, 220 tonnes
- Deux presses de micro-injection zamak
- Coquilleuses 4 axes

Le matriçage :

  • Matriçage 1
  • Matriçage 2
  • Matriçage 3
  • Matriçage 4
  • Matriçage 5
  • Matriçage 6
- Huit balanciers à frictions de 1000, 800, 500, 450, 140, 100, 80 tonnes
- Deux presses de 400, 220 tonnes
La découpe :
- Six presses hydrauliques de 40, 30, 30, 20, 20, 15 tonnes
- Cinq presses à bielle de 50, 40, 30, 25, 10 tonnes
- Deux presses à plateau de 30 tonnes

L’usinage :

  • Usinage 1
  • Usinage 2
  • Usinage 3
  • Usinage 4
  • Usinage 5
  • Usinage 6
- Trois tours numériques
- Deux centres d’usinage quatre axes avec palettisation
- Quatre machines transfert conventionnelle 9, 6, 3 têtes
- Machine transfert* à commande numérique 15 têtes, 64 axes totalement numérisés
- Dix machines diverses de reprise, perçage, taraudage, tournage etc...

La finition des pièces :

  • Finition 1
  • Finition 2
  • Finition 3
  • Finition 4
  • Finition 5
  • Finition 6
- Trois grenailleuses
- Trois spiratrons
- Deux machines à dégraisser

Le service contrôle :

  • Contrôle 1
  • Contrôle 2
  • Contrôle 3
  • Contrôle 4
  • Contrôle 5
  • Contrôle 6
  • Contrôle 7
  • Contrôle 8
- Spectromètre à étincelage base Cu, Al, Zn, Fe.
- Deux machines de contrôle 3D motorisées et surfaciques par comparaison de surfaces avec des fichiers CAO.
- Machine de traction
-Contrôle statistique SPC
-Contrôle d’état de surface
-Contrôle de dureté

Le bureau d’étude :

  • Étude 1
  • Étude 2
  • Étude 3
  • Étude 4
  • Étude 5
  • Étude 6
- Deux stations de travail avec un système de CFAO 3D Volumique
- Une stations de travail avec un système de FAO 3D pour le fraisage, le tournage

La mécanique pour les outillages :

  • Outillages 1
  • Outillages 2
  • Outillages 3
  • Outillages 4
  • Outillages 5
  • Outillages 6
-Trois machines d’électroérosion CNC avec changeur d’outils
-Fraiseuse CNC
-Deux tours conventionnels
-Deux fraiseuses conventionnelles
-Rectifieuses et pantographe

Imprimer E-mail

Comparaison des Technologies

Comparaison de la fonderie sous pression, la fonderie coquille gravité et du matriçage à chaud :

Ces trois techniques sont complémentaires et permettent de mieux répondre aux besoins de nos clients. En effet, La Fonderie Sous-Pression permet, après avoir rendu liquide le métal, de l’injecter sous forte pression dans un moule en acier et ainsi d’obtenir des pièces qui peuvent être très ouvragées avec des épaisseurs fines. Par ce procédé les opérations d’usinage et de parachèvement des pièces sont souvent limitées.
De même, en fonderie coquille gravité le métal liquide est coulé par simple gravité dans le moule. Cela signifie que les pièces ne peuvent pas être aussi ouvragées que dans la fonderie sous-pression et doivent avoir des épaisseurs générales plus grandes. Certains alliages techniques ne se coulant pas sous-pression, la fonderie coquille à tout son intérêt.
Par contre Le Matriçage à Chaud consiste à chauffer la matière pour la rendre « molle » tout en restant à l’état solide et la déformer par un choc brutal dans un outillage en acier. La pièce est ainsi formée avec une bavure.
Cette bavure est un surpoids de matière périphérique qui sera ensuite éliminée par une opération de découpe. Cette technique, du fait que le métal n’est pas mis en fusion, ne détruit pas le fibrage original de la matière filée et produit ainsi des pièces d’une grande résistance sans porosité et étanche.
Dans certains cas, Il est possible d’associer ces deux techniques pour par exemple couler des ébauches de forme très approchante et de matricer (frapper) ces ébauches pour les écrouir et ainsi augmenter les caractéristiques mécaniques de la pièce finale.

Caractéristiques Fonderie Sous-Pression Fonderie Coquille Gravité
Matriçage à Chaud
Seuil de rentabilité 5 000 à 10 000 pièces 100 à 1 000 pièces 500 à 2 000 pièces
Coût de l'outillage Important Moyen Moyen
Type de forme Très ouvragée Moyennement ouvragée Moyennement ouvragée
Épaisseur des pièces Pièces pouvant êtres fines jusqu'à 1mm Pièces pouvant êtres fines au-dessus de 3mm Pièces plutôt massives
Ébauche Néant Néant Parfois obligatoire
Insert surmoulage Possible Possible Néant
Résistance mécanique Moyenne Excellente après trempe Excellente
Structure de la matière Pouvant contenir des porosités Pouvant contenir des porosités Aucune porosité
Étanchéité Moyenne Bonne Très bonne
État des surfaces Moyen / Bon Moyen Bon / Très bon
Dureté Couche oxydée dure Couche oxydée dure Aptitude aux reprises en calibrage à froid
Aptitude au polissage Moyenne Moyenne Bonne
Aptitude à l'usinage Moyenne Moyenne Bonne
Production Multi-empreintes Multi-empreintes Souvent mono-empreinte
Parachèvement Limité Moyen Important
Type de matière Aluminium, Laiton, Bronze, Zamak Aluminium, Laiton, Bronze, Cupro-aluminium Aluminium, Laiton, Bronze, Cuivre, CuCr, CuTe, Cupro, Titane

 

Alliages Aluminium FSP Aluminium Matriçage Aluminium FCG Laiton FSP Laiton Matriçage Cuivre Matriçage Zamak de FSP
Norme et type d'alliage EN AC-46000
AS9U3
EN 2017A
AU4G
EN AC-42200
AS7G06
EN 1982
60/40
EN 12165
CuZn39Pb2
EN 12165
CuA1
EN 10774
Zamak5
Densité 2.75 2.79 2.67 8.4 8.4 8.9 6.7
Technologie Fonderie sous-pression Matriçage Fonderie Coquille Gravité Fonderie Matriçage Matriçage Fonderie sous-pression
Caractéristiques Légèreté et résistance formes complexes Légèreté et résistance Formes complexité moyenne et résistance Résistance Résistance et étanchéité Conduction électrique Résistance forme complexes
Prix moyen au kg * 2 €/Kg 4 €/Kg 2.75 €/Kg 5.25 €/Kg 5 €/Kg 6 €/Kg 2.10 €/Kg
Prix moyen au L * 7.25 €/L 13.50 €/L 10.50 €/L 52.50 €/L 46.75 €/L 56.50 €/L 19 €/L
Capacité de recyclage Excellente Très bonne Excellente Très bonne Très bonne Très bonne Moyenne
État de réception Lingot Barre étirée Lingot Lingot Barre étirée Barre étirée Lingot
Température de transformation 700°C 500°C 700°C 1050°C 750°C 800°C 430°C
Alliages Aluminium FSP Aluminium Matriçage Aluminium FCG Laiton FSP Laiton Matriçage Cuivre Matriçage Zamak de FSP
Aptitude à la transformation Bonne Moyenne Bonne Bonne Bonne Moyenne Très bonne
Résistance mécanique mini 240 Mpa 390 Mpa 320 Mpa 350 Mpa 350 Mpa 200 Mpa 331 Mpa
Conductivité électrique
15% IACS 34% IACS 23% IACS - 27% IACS 100% IACS 26% IACS
Résistance à la chaleur
Bonne Bonne Bonne Bonne Bonne Moyenne Faible
Durcissement superficiel
Non Non - Non Non Oui Non
Aptitude à l'usinage
Bon Bon Bon Bon Bon Moyen Bon
Aptitude au frottement
Moyen Moyen - Bon Bon - -
Aptitude au rivetage
Moyen Mauvais Moyen Moyen Moyen Très bon Très bon
Soudage brassage
Bon Bon - Bon Bon Bon Bon
Traitement thermique Non Oui Oui Non Non Non Non
Longévité des outillages Moyenne Moyenne Moyenne Faible Moyenne Moyenne Très longue

 FSP = Fonderie sous-pression // FCG = Fonderie coquille gravité // CuTe = Cuivre au tellure // CuCr = Cuivre au chrome

Imprimer E-mail

Assemblage

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque nulla elit, dignissim id ligula eu, facilisis dignissim mi. Vivamus dapibus luctus massa, non euismod ante. Phasellus vestibulum porta augue ac venenatis. Fusce orci lorem, viverra eu placerat vel, ultrices ac sapien. Nullam aliquam mauris vitae aliquet commodo. Quisque at ultrices ante. Nunc tristique ligula odio, quis aliquam massa feugiat quis. Praesent nec tortor et augue varius interdum eu et risus. Curabitur ultricies ante egestas, ornare ligula nec, accumsan ante. Quisque nec nisl quis tortor gravida interdum ac eget erat. Suspendisse ultrices nisi sit amet lacinia commodo. Pellentesque metus massa, hendrerit et tempus nec, dignissim quis leo. Nam fermentum sem lorem. Sed sed ultrices diam. Suspendisse potenti.

Imprimer E-mail

Traitements de surfaces des différents alliages non ferreux

Nos productions vous sont livrées en général avec un traitement de surface final. Cela peut se faire de deux façons : 

- Sans apport sur la matière d’origine avec des procédé comme la tribofinition, le grenaillage, le décapage ou le polissage. Le but de cette opération de base est de rendre la surface des pièces homogène en rugosité.

- Avec apport sur la surface pour modifier l’aspect, la couleur, ou les caractéristiques techniques des pièces (conduction électrique, résistance à la corrosion etc…)

 

Traitements Objectifs Métaux éligibles Commentaire
Polissage Aspect brillant Laiton, Cuivre, Aluminium, Zamak  
Chromage Pièces de présentation  Laiton, Aluminium, Zamak  
Nickelage Pièces de présentation Laiton, Aluminium, Zamak  
Etamage Conduction electrique Laiton, Cuivre, Aluminium  
Argenture Conduction électrique Laiton, Cuivre, Aluminium  
Dorure Protection, Luxe Laiton, zamak Après polissage
Cuivrage Conduction électrique Zamak  
Laitonnage Pièces d'aspect et pour une protection contre la corrosion Zamak  
Zingage et bichromatage Protection contre la corrosion  Zamak  
Anodisation Pièce d'aspect et pour une protection contre la corrosion Aluminium de matriçage uniquement L'anodisation des pièces de fonderie en alliage d'aluminium est réalisable sur des alliages dont le % de Si est <4%
Peinture époxy Pièces d'aspect Laiton, Aluminium, Zamak Risque de dégazage sur les pièces en zamak

Imprimer E-mail

Nos Métiers

La fabrication des pièces peut être faite avec trois techniques différentes. Il y a aussi la finition des pièces et l'usinage :

Imprimer E-mail