La fonderie coquille gravité

  • Article fonderie coquille gravité
  • Article fonderie coquille gravité
  • Article fonderie coquille gravité
  • Article fonderie coquille gravité

Le procédé de moulage en coquille par gravité consiste à verser, à l’aide d’une louche un alliage en fusion dans une empreinte métallique qui se solidifie rapidement pour former une pièce.
- Ce procédé de transformation permet de reproduire des pièces de formes complexes avec des parois moyennement minces.
- Les pièces en fonderie coquille nécessitent un parachèvement important qui comprend une suite d’opérations tel que sciage du jet et des poches, meulage du plan de joint, et dans certains cas un traitement thermique.
- C’est un procédé de fabrication rapide et économique pour la production en petites et moyennes séries de pièces en alliages légers.
- L’un de ces principaux avantages est d’avoir une répétabilité importante et une durée de vie des outillages élevées.
- A la fabrication de pièces sollicitées exigeant un alliage à traitement thermique.
- Précision dans les dimensions des pièces.
- Une simplification et une réduction de l'usinage.
- La possibilité d'utiliser des noyaux en sable afin de réaliser des cavités dans les pièces. Les noyaux en sable inclus dans la pièce seront pas la suite cassés par vibration et éliminés en libérant la cavité dans la pièce.
- Des caractéristiques mécaniques améliorées par rapport à un moulage en sable. Ces améliorations sont dues au refroidissement plus rapide de l'alliage coulé contre les parois métalliques du moule.
- Les coûts d’outillage sont réduits car contrairement à la fonderie sous-pression la fermeture des moules complexe n’a pas besoin d’être parfaite.
image_fonderie_coquille
Voila l’exemple d’une pièce en aluminium de diamètre 380mm de 3 kg qui pèse avec son alimentation et ses poches de compensation (de couleur verte) plus de 5.5 kg.
 

Imprimer E-mail