L'injection sous pression

En fonderie sous-pression le métal liquide en fusion est mis dans une chambre de compression (container ou gosseneck) et est pousser par un piston (comme une seringue) dans des canaux (alimentations / runner) jusqu’aux entrées de la pièce (attaques) pour enfin remplir l’empreinte de la pièce. Les huit phases d’injection sous-pression

  • Article injection
  • Article injection
  • Article injection
  • Article injection
  • Article injection
  • Article injection

Phase 1 : le métal en fusion est amené lentement dans les canaux d’alimentation aux portes de chaque pièce (temps entre 1 et 4 secondes)  

Phase 2 : le métal est poussé rapidement et remplit la cavité de la pièce et des talons de lavage (temps entre 10 et 200 ms)  

Phase 3 : la pièce est compressée avec la haute pression (pression entre 400 et 1000 bar)  

Phase 4 : le métal se solidifie dans l’empreinte pendant quelques secondes  

Phase 5 : les plateaux de la presse s’ouvrent avec la pièce sur la partie mobile du moule

Phase 6 : éjection de la pièce de la surface du moule et sortie de cette dernière de la presse

Phase 7 : application d’un produit démoulant sur les surfaces de l’empreinte >

Phase 8 : fermeture du moule puis démarrage du cycle suivant.

Imprimer E-mail